Hantologie : Histoires du cinéma des fantômes - Chapitre 1

Voir un film de fantômes, c’est aiguiser l’œil un peu plus qu'à l'ordinaire, prendre conscience de ce qui sépare le vu du visible, préférer l'ombre et le flou...

TÉLÉCHARGEZ LE PROGRAMME

DATE :
16 septembre 2017
HORAIRES :
6h
ID:
S010
TARIFS :
Gratuit pour les adhérents

INTERVENANT :

Guy Astic
Directeur des éditions Rouge Profond

Lieu

La Nouvelle Dimension   Voir sur la carte

Categories

saison 2017-2018 , Stages

Hantologie : Histoires du cinéma des fantômes

Voir un film de fantômes, c’est aiguiser l’œil un peu plus qu’à l’ordinaire, prendre conscience de ce qui sépare le vu du visible, préférer l’ombre et le flou aux contours trop nets, céder à la peur du hors-champ audiovisuel comme à celle de la monstration. Comment le cinéma prend-il en charge les mystères de l’invisible ? Comment figure-t-il l’autre côté ? Quels effets spéciaux sont les siens pour dire la présence/absence ? Quelles formes donne-t-il à la revenance, à la hantise, à l’apparition, ce jaillissement de l’impensable ? Quels aspects prennent les fantô²&mes, ces apparitions ou visions qui imposent au regard l’existence de « désincarnés » ? Comment communiquent-ils avec le monde des vivants  ? Autant de pistes qui seront explorées en trois séances à partir de références nombreuses et variées, suivant trois axes et territoires principaux : le champ anglo-saxon (qui fait la part belle au gothique spirite et au motif de la maison hantée), le champ asiatique (avec, surtout, le kaidan eiga), le champ hispanique (et ses films de fantômes liés à des histoires nationales violentes, aux disparus nombreux…).

Chapitre 1

Les spectres gothiques et néo-gothiques du cinéma anglo-saxon

Pour comprendre les enjeux du cinéma des fantômes, retour aux liens originels qu’entretient le septième art avec l’illusionnisme, les fantasmagories, la photo spirite. Liens particulièrement développés outre-Manche et outre-Atlantique. L’attention se portera ensuite sur la tradition gothique au cinéma, avec insistance sur les incarnations ou désincarnations spectrales, sur le territoire ouvrant à cet autre côté (Fog de Carpenter), surtout la demeure fantastique (Rebecca, La Falaise mystérieuse, Les Innocents, La Maison du diable…). Sans oublier les aberrations spatiales du néo-gothique (House, La Sentinelle des maudits…). On parlera aussi d’emprise psychique, de déroute subjective (L’Emprise, Carnival of Souls, Sixième sens, Shining…) et un point sera fait sur un objet particulièrement utilisé dans le cinéma des fantômes : le miroir. Un focus, enfin, sera porté sur le cinéaste majeur actuel du cinéma fantastique et de fantômes : James Wan (Conjuring, Insidious, Dead Silence).

Autres journées

21 octobre – Chapitre 2 : Kaidan eiga et J-horror : les fantômes japonais

4 novembre – Chapitre 3 : Les fantômes du passé du cinéma espagnol

Tarifs

La journée de formation : GRATUIT pour nos adhérents et les bénévoles d’associations culturelles de Lozère
Pour les autres, la journée : 25 €

Public

Limité à 10 places
Tous publics, étudiants, professionnels, animateurs de ciné-club
Si besoin d’hébergements, nous consulter. Restauration à votre charge.

Inscription

[recaptcha]

CONTACT

La Nouvelle Dimension
12 rue Armand Jullié, 48400 Florac
04 66 31 42 61
lanouvelledimension@gmail.com

Association agréée Jeunesse et Education Populaire (n° 48.16.053)

Newsletter